r e v i e w s

SYSTEMA au Palais Carli, Marseille

par Gabriela Anco

1, 2 & 3 Septembre 2023 

SYSTEMA à Marseille apporte une nouvelle approche dans le système établi de l’art contemporain. Se décrivant comme un « consortium d’initiatives artistiques internationales et non-profit », la deuxième édition de cette année s’est déroulée au même endroit qu’en 2022, le Palais Carli, avec une exposition d’art et un programme de performances. L’architecture opulente du bâtiment, aujourd’hui conservatoire régional de musique et de théâtre, sert de base au contraste entre l’ancien et le nouveau, symbolisant la coexistence respectueuse et sans compromis des scènes artistiques indépendantes et traditionnelles contemporaines.

Installation view, Palais Carli, Salle Magaud, SYSTEMA 2023

SYSTEMA n’est ni une foire ni une exposition collective ; elle sert plutôt de point de rencontre, offrant un lieu et une visibilité aux espaces indépendants, aux initiatives gérées par des artistes ou des conservateurs (artist-run/curator-run), et aux projets collaboratifs à but non lucratif. Les participants sont invités à proposer les œuvres à exposer qui, après une sélection minutieuse, sont réparties de manière curatoriale dans les différents espaces du Palais. L’ensemble du processus est imprégné des principes de collaboration et de coopération, depuis la proposition d’œuvres et d’idées, jusqu’à leur disposition et leur cohabitation dans les espaces.

Contrairement à la communication typique d’une foire d’art, qui met principalement en avant les noms des galeries participantes, et contrastant avec une exposition collective conventionnelle, qui ne présente usuellement que les noms des artistes exposés, SYSTEMA mentionne clairement les espaces et les artistes dans toutes ses communications, tant en ligne que papier. Ce détail peut sembler insignifiant, mais il fait une différence substantielle, reconnaissant l’importance, la valeur et l’engagement de tous ceux qui participent à un tel rassemblement.

Dès l’entrée dans le bâtiment, on ne peut s’empêcher de remarquer l’installation qui recouvre l’impressionnant escalier de marbre et qui donne le ton de l’exposition : il s’agit de l’œuvre d’Adriano Costa « WATCH TV YOU WATCH TV WE WATCH TV », présentée sur une invitation de Terzo Fronte. Ressemblant à des rubans festifs, l’œuvre affiche des mots tels que « Vandal », « Cat Lover », « Cowboy », « Matador », « Testicle Photographer », etc. Il est révélé plus tard que le dessin de l’œuvre a été inspiré par la bande élastique des sous-vêtements masculins, indiquant les activités rêvées des amis de l’artiste qui travaillent dans l’industrie du sexe dans son pays natal, le Brésil.

Installation view, Palais Carli, Salle des Archives, SYSTEMA 2023

Des œuvres d’art aux supports, matériaux et genres variés occupent les salles de concert, les bibliothèques aux étagères vides, les salles de spectacle et les bureaux, à travers les différents étages et espaces du Palais Carli. Les exemples vont d’une sculpture placée au centre d’un hall gigantesque, représentant un rat hurlant, intitulée « An Exercise in Violence » (par Guillermo Ros et présentée par Pols), à des larmes fabriquées de fil de fer, de perles et de tissu suspendues devant une fenêtre offrant une vue imprenable sur Marseille, nommées « It’s OK to Cry » (par Alisa Heil et présentées par la Kunsthalle Freeport), ou des sculptures de pain intitulées « Substitute for Bread » (par Kelly Ballett et présentées par Technoship). Des œuvres sont astucieusement disposées sur les escaliers et les colonnes – comme les peintures de Cleo Tabakian, présentées par Technoship – et sur les balcons en bois, avec les toiles de Haydée Marin Lopez et Camille Besson, représentant le Café des Glaces.

L’exposition comprend également un programme complet de films regroupés dans l’un des étages supérieurs du palais. Dans l’obscurité totale, des écrans et des projections sont répartis dans l’espace, montrant entre autres, des œuvres de Lila de Magalhaes (« It’s the Natural Vogue »), présentées par Lateral Roma, et de Jimmy DeSana (« Double Feature »), présentées par Ampersand.

Fondée en 2021 par la collaboration de trois artist-run spaces à Marseille – Giselle’s, Gufo et Voiture 14 – SYSTEMA célèbre les différentes formes d’indépendance au sein et au-delà des aspects institutionnels et marchands du monde de l’art. Leurs actions comblent un vide dans l’ordre actuel qui profite principalement aux galeries et aux artistes représentés par les galeries, en offrant une plateforme aux entités qui sortent des cases conventionnelles, afin d’exposer dans le contexte de la communauté artistique internationale. L’événement a lieu à la fin du mois d’août, pendant l’assemblée artistique annuelle de Marseille, l’une des destinations culturelles internationales les plus importantes de France, qui accueille diverses institutions, foires d’art et galeries, plus particulièrement depuis la désignation de la ville comme capitale européenne de la culture en 2013.

Installation view, Palais Carli, Salle Billioud, SYSTEMA 2023

______________________________________________________________________________
Head image : WATCH TV YOU WATCH TV WE WATCH TV, 2021, Adriano Costa, invited by Terzo Fronte Palais Carli, Staircase, SYSTEMA 2023


articles liés

Élodie Seguin à la BF15, Lyon

par Camille Velluet