r e v i e w s

Nina Beier & Marie Jan Lund chez Laura Bartlett

par Isabelle Alfonsi

The collection de Nina Beier et Maria Jan Lund à la galerie Laura Bartlett.

Two Women : Martine et ségolène ? Téléfilm érotique destiné à des hétérosexuels  en mal de fantasmes lesbiens ?  Working title pour le procahin accrochage des collections du centre Pompidou consacré exclusivement aux femmes ? non, cette exposition d’une simpicité quasi biblique est celui de la première duo d’artistes danois Nina Jan Beier et Marie Jan Lund à la galerie Laura Bartlett à Londres.

Cette exposition revendique la simplicité de son titre, notamment à travers l’œuvre introductive, The Collection. Afin de réaliser cette installation, les artistes sont allé récupérer une série d’objets allongés (cannes, cannes à pêche, parapluie, tringles à rideau, etc) chez un homme –habitant seul dans une maison isolée, les détails de l’histoire ont leur importance pour l’aspect de l’œuvre– et les ont placés en masse, sans système de fixation, entre les murs du couloir d’entrée de la galerie. Cette collection de perches sélectionnées soigneusement, négociées avec leur propriétaire puis déplacées, se lit, de façon un brin existentialiste, comme le moyen de mesurer l’échelle d’une vie. L’unité de mesure, à la fois dérisoire et menaçante, vient signifier le caractère anecdotique d’une vie humaine anonyme : le propriétaire de ces objets est simplement caractérisé par son âge précisé dans le titre de l’œuvre et par la masse de choses similaires qui se sont accumulées malgré lui au cours de son existence. Le spectateur voit sa progression dans l’exposition d’emblée entravée par cet ensemble d’objets à l’équilibre précaire. D’une manière subtile, Nina Jan Beier et Marie Jan Lund font peser sur lui le poids d’une vie dont il ne connaît rien et qui s’impose pourtant à travers ses traces les plus anodines. The Collection fait ainsi partie de ces œuvres à double effet, dont chacun des coups tape juste, par l’efficacité de l’installation in-situ et la simplicité de l’anecdote conceptuelle. Deux femmes à suivre.

The Collection

The Collection


articles liés

Résonance

par Camille Paulhan

Morgan Courtois

par Alexandra Fau

A Study in Scarlet

par Ilan Michel