r e v i e w s

Nouit par Thomas clerc

par Patrice Joly

Nouit

Dans un court texte (une soixantaine de pages) Thomas Clerc se livre à un exercice de fiction en partant d’une œuvre de Jeff Wall, No, 1983. L’idée est simple : échafauder, à partir d’une pièce (1), un récit qui reprenne les éléments donnés à voir dans cette dernière. Il s’agit presque, en fait, de reconstruire tout l’“autour” du cadre, non seulement les alentours géographiques, mais aussi le hors-champ temporel, celui qui pourrait d’une certaine manière être responsable de cette situation, amener à la “rencontre” qui fait l’objet de cette restitution photographique. Bien sur, il ne s’agit aucunement de reconstruire une réalité objective, ce qui aurait bien évidemment peu de sens mais de s’inscrire dans le processus fictionnel induit par la photo de Wall. Il ne s’agit pas non plus de description, encore moins d’explication, mais plutôt de se servir des composantes de l’image, personnages, éléments d’architecture, etc., comme des indices d’un scénario possible. Le jeu littéraire devient dès lors extraordinairement intéressant parce qu’il s’immisce dans la logique de l’œuvre de Wall : cette dernière est éminemment construite et ne laisse rien au hasard, toute sa force résultant dans sa capacité à pouvoir impliquer des pistes de lecture issues de cette surprésence de l’ellipse. Dans ce micro roman, l’auteur à l’élégance d’émettre des hypothèses qu’il ne se contente pas de rendre vraisemblables en les faisant rentrer dans la logique factuelle de l’image, il a travaillé également à sa contemporanéité ou plutôt à sa supra-temporalité. Au-delà de la construction d’un récit parallèle à l’image – sorte de sous-traitement en amont et en aval – il y a l’écriture d’un opus diablement bien ficelé autour de personnages empreints d’une très forte réalité, porteurs d’interrogations résolument actuelles. D’une certaine manière, le texte de Clerc donne corps aux personnages de Wall.

No

Jeff Wall, No

La seule question maintenant est de savoir comment cette collection pourra s’étoffer car il faut avouer que le travail de Wall est fondamentalement porteur de ces développements fictionnels grâce à cette dimension elliptique/manquante qui ne demande qu’à être poursuivie à travers le récit ; nous sommes donc tout à fait curieux des nouveaux arrivages…

1 : l’idée de la collection est de partir d’une œuvre du Frac Aquitaine comme prétexte à un travail d’écriture. Il ne s’agit donc pas d’un travail critique ou d’exégèse mais bien d’une production littéraire.

Nouit, de Thomas Clerc
Editeur : coéditions Mix + Frac Aquitaine, 70 pages, 7.- €


articles liés

Résonance

par Camille Paulhan

Morgan Courtois

par Alexandra Fau

A Study in Scarlet

par Ilan Michel