French connection

par Patrice Joly

Franchouille connection par Patrice Joly


Des chiffres tout d’abord : 88 rédacteurs pour 88 artistes, 3,2 kg, 800 pages, 8 pages par artiste d’un traitement graphique très soigné, la crème des auteurs français… De gros moyens donc pour tenter de radiographier la scène française de l’art contemporain : question lisibilité, l’affaire est plutôt réussie et l’on se déplace très bien dans ce système démocratique où les stars sont traitées de la même manière que les « débutants ». L’exercice cependant n’est pas nouveau et les aboutissants ultimes de l’entreprise peinent à se dégager dans l’avant propos de formules assez convenues. On est toujours un peu perplexe par ailleurs devant ce type de projet qui prétend à l’exhaustivité et qui risque toujours de faire des mécontents parmi les oubliés. Surtout que ce gros bouquin ratisse très large et englobe allègrement Tiravanija, Thomas Hirschhorn, Anri Sala, Wang Du… Cet ouvrage au demeurant fort efficace n’aura pas tenté de théoriser un tant soit peu ce concept de scène française en y apportant quelques pistes de réflexion – dommage. On aurait aimé aussi y trouver quelques éléments de comparaison avec les autres scènes nationales, savoir comment les américains ou les suisses se la représentent, si cela a encore du sens pour un Saâdane Afif ou un Pierre Huygues, cette scène française, et la mettre en perspective avec la réalité d’une jet set arty supranationale… Peut-être pour French connexion 2 ?
French Connection, 800 pages, 88 artistes, 88 auteurs, 59 euros, Blackjack éditions.


articles liés

Mon Nord est ton Sud

par Aude Launay

Jean-Pascal Flavien

par Patrice Joly

Bob Nickas par Vincent Pécoil

par Vincent Pecoil